Skip to main content

Le Planétarium de Montréal

Version imprimableVersion imprimable
Auteur: 
Le Planétarium de Montréal

larger_img_5471.jpgLe Planétarium de Montréal — autrefois connu sous le nom de Planétarium Dow — a été inauguré le 1er avril 1966 par le maire de l'époque, M. Jean Drapeau. Cet événement couronnait plus de trois ans de planification et de travail ardus de la part du Dr Pierre Gendron, ancien professeur de chimie, doyen fondateur de la Faculté des sciences de l'Université d'Ottawa et grand amateur d'astronomie. À l'époque, le Dr Gendron était également président du conseil d'administration de la Brasserie Dow, devenue par la suite la Brasserie O'Keefe (maintenant partie de la Brasserie Molson). C'est sous son impulsion que la Brasserie Dow avait décidé de contribuer à l'élan touristique de la métropole et à l'Exposition universelle de 1967 en dotant Montréal d'un Planétarium d'envergure internationale.

La conception des plans du Planétarium fut confiée au bureau des architectes David-Barott-Boulva. Ces architectes novateurs intégrèrent dans leurs plans des données astronomiques de base, comme par exemple la planète Saturne entourée de ses anneaux, que rappelle l'aspect extérieur du dôme. Construit au coût de 1,2 millions de dollars, le Planétarium s'élève sur le site du square Chaboillez, qui servait auparavant de parc de stationnement. Dès février 1966, l'édifice et l'équipement de projection étaient fin prêts et de nombreux conférenciers se préparaient fébrilement pour le spectacle inaugural, Nouveau Ciel, Cité nouvelle qui prenait l'affiche pour la première fois le 4 avril 1966.

larger_img_5483.a.jpgDepuis 1966, près de six millions de spectateurs et spectatrices ont assisté à plus de 250 productions originales réalisées par le Planétarium; 50 conférenciers et animateurs se sont partagé la présentation de plus de 58 000 spectacles dans le théâtre des Étoiles.

Aujourd'hui comme hier, le Planétarium assure la diffusion des connaissances scientifiques en astronomie auprès des publics montréalais et québécois.

Le 10 décembre 2007, en présence de l'honorable Michael M Fortier, ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux Canada et ministre responsable de la région de Montréal, de monsieur Raymond Bachand, ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Montréal, de monsieur Dick Evans, chef de la direction de Rio Tinto Alcan, et de Me Pierre B. Meunier, président de la Fondation Muséums nature Montréal, le maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay, annonçait qu'une entente est intervenue entre les trois paliers de gouvernement et un partenaire privé afin de permettre la réalisation du nouveau Planétarium de Montréal.

Les nouvelles installations porteront le nom de Planétarium Rio Tinto Alcan de Montréal, afin de souligner l'importante contribution de la multinationale, qui injecte quatre millions de dollars en fonds privés dans le projet.

Localisé sur le site de la Régie des installations olympiques, à côté du Biodôme de Montréal, le nouveau Planétarium permettra de créer une grande synergie entre les deux institutions muséales. Des espaces et des services communs entre le Biodôme et le Planétarium offriront une expérience de visite inoubliable dans les écosystèmes du Biodôme et dans le théâtre des étoiles du Planétarium.

La venue du Planétarium dans l’Est de Montréal permettra de réunir géographiquement ce dernier aux autres Muséums nature de Montréal en renforçant, ainsi, le plus grand complexe muséal en sciences de la nature au Canada.

Le cœur du nouveau Planétarium sera sans aucun doute le théâtre principal. Il simulera le ciel étoilé et tous ses mouvements, mais il plongera également les visiteurs au centre d'un amas d'étoiles ou à la surface d'une planète. Cet environnement immersif, créé par les plus récentes technologies vidéo et audio, impressionnera par son réalisme et son contenu. De nouveaux partenariats avec le milieu du multimédia montréalais pourront ainsi prendre forme.

L'ajout de laboratoires et de salles d'exposition et d'animation permettra d'accueillir 800 visiteurs en même temps.

Les phases préliminaires et la construction proprement dite du nouveau Planétarium de Montréal s'échelonneront sur environ trois ans. L'ouverture des nouvelles installations est prévue pour mars 2012. D'ici là, le Planétarium de Montréal continuera à accueillir le public dans ses installations actuelles du 1000, rue Saint-Jacques, et ce, jusqu'à nouvel ordre.