Skip to main content

"Sarah Maxwell, l’héroïne de Hochelaga," conférence du RPAQ (en anglais) par André Cousineau, Atelier d’histoire d’Hochelaga-Maisonneuve

Version imprimableVersion imprimable
Date: 
7 Mars 2018
Date: 
13h30
Entry Fees: 
Entrée Gratuite
Lieu: 
Centre communautaire Caserne 18-30, 3622, rue Hochelaga, Montréal (métro Joliette)
Description: 

heritage_talks_logo.sm_.jpg

Un matin en plein hiver il y a de cela plus d’un siècle, les Montréalaises et les Montréalais ont été ébranlés en apprenant qu’un terrible incendie dans une école de l’est de la ville avait fait 17 morts, 16 d’entre eux des enfants. Sarah Maxwell, 30 ans, célibataire, était institutrice à l’Hochelaga Protestant School ainsi que la directrice de l’école. Elle a succombé aux flammes qui ont ravagé le bâtiment, mais pas avant d’avoir courageusement aidé à sauver la vie à plusieurs élèves piégés dans une salle de classe du premier étage.

Cette école de Hochelaga rassemblait les enfants de familles ouvrières anglophones dans un quartier de Montréal qui était et qui reste aujourd’hui majoritairement francophone. Dans les jours qui ont suivi la tragédie, les autorités municipales ont promis d’ériger un monument à la mémoire des jeunes victimes et en hommage à l’héroïsme de leur institutrice. Mais le souvenir de l’incendie s’est estompé et avec lui le projet d’un projet de commémoration public. Dans cette conférence, André Cousineau, s’appuyant sur son travail avec l’Atelier d’histoire d’Hochelaga-Maisonneuve, décrira la vie et l’époque de Sarah Maxwell pour illustrer la diversité sociale typique de l’est de Montréal au début du siècle dernier. Il racontera également comment, avec d’autres historiens et l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, il ont réussi à convaincre la Ville de rebaptiser un parc du quartier en l’honneur de Maxwell.

Info: (819) 564-9595