Skip to main content

Le RPAQ récipiendaire d’un prestigieux prix de cartographie numérique

Version imprimableVersion imprimable

--le 15 avril 2014.

larger_mapping.logo_.2_0.png

(Sherbrooke, Qc). Nous sommes ravis d’annoncer que le site Web du Réseau du patrimoine anglophone du Québec, Mapping the Mosaic (La diversité de Montréal et de ses quartiers), vient de gagner le 1er prix de la Cartography and Geographic Information Society (CaGIS), dans la catégorie cartographie numérique interactive.

Cet illustre concours évalué par un jury d’experts reçoit des contributions de cartographes nord-américains provenant de partout au Canada et aux États-Unis. Des cartographes chevronnés évaluent les inscriptions au concours sur la base de la conception, de l’impression d’ensemble, de la qualité ainsi que de la typographie. Les contributions font ensuite partie de la collection permanente de la Bibliothèque du Congrès américain.

À propos de Mapping the Mosaic :
Carte numérique interactive vouée à la région métropolitaine de Montréal, Mapping the Mosaic contient des informations à propos des quartiers, des groupes culturels et des sites historiques reliés à la communauté d’expression anglophone de l’île. Avec une carte numérique comptant déjà plus de 350 liens, les historiens ou autres contributeurs peuvent aisément mettre en ligne textes, photographies, vidéos et podcasts traitant de l’histoire orale, documents qui sont ensuite intégrés automatiquement sur le site Web. On peut également superposer des cartes historiques afin de découvrir l’évolution de la cité passant de 1758 à 1815 jusqu’à aujourd’hui. Ce projet s’avère particulièrement utile aux écrivains, étudiants du niveau secondaire, cégeps, institutions universitaires, historiens de profession, mais aussi aux résidents des quartiers documentés.

Dans une lettre, Dr Ian Muehlenhaus, de l’Université du Wisconsin écrit qu’il s’agit d’une grande réalisation, rajoutant que de nombreuses contributions furent envoyées cette année, que les membres du jury ont estimé le projet bien conçu, présentant de l’information intéressante de manière particulièrement efficace.

Après avoir eu connaissance des résultats du concours, le président du RPAQ, M. Simon Jacobs a déclaré qu’il se sentait très fier du travail intense et de l’énergie que le RPAQ a investis dans ce projet, ce qui a valu au Réseau une reconnaissance bien méritée. Selon lui, l’histoire et les souvenirs des communautés anglophones font partie de la magnifique mémoire du Québec, peu importe la langue ou l’origine.

Le site Web conçu par le RPAQ découle d’un partenariat avec la Fondation Québec-Labrador avec, au niveau de la conception, le soutien technique du Center for Community GIS, le tout bénéficiant du support financier de Patrimoine canadien. Il ne s’agit là que de l’un des projets numériques entrepris par le RPAQ.

Le RPAQ
Fondé en 2000, le Réseau du patrimoine anglophone du Québec (RPAQ) est un organisme non partisan sans but lucratif qui, avec ses membres, voit à la préservation du patrimoine bâti, culturel et naturel du Québec. L’adhésion au Réseau est ouverte à tout organisme ou particulier qui s’intéresse à l’histoire, au patrimoine et à la culture du Québec, peu importe sa langue ou son appartenance culturelle.

Pour plus d’information consulter qahn.org, ou contacter :

Matthew Farfan, directeur exécutif, RPAQ
400-257, rue Queen
Sherbrooke, Qc J1M 1K7
1-877-964-0409
execdir@qahn.org