Skip to main content

Soumission d’articles

Version imprimableVersion imprimable

De nombreuses voix se sont déjà fait entendre à Mosaïque Montréalaise pour livrer leurs réflexions personnelles. Elles racontent comment les individus et les groupes s’intègrent au tissu social du Grand Montréal, comment ils y contribuent, quelle identité ou quelles identités ils ont adoptée(s) et comment cette ville les a façonnés.

Certaines personnes se concentrent sur l’histoire et le développement d’un quartier déterminé, d’une ville ou d’un groupe ethnique. D’autres s’attardent sur le rôle d’une institution particulière et sur la place qu’elle occupe dans la région métropolitaine. D’autres encore expriment leur point de vue personnel et différent, que ce soit des artistes composant avec ces thèmes dans leur œuvre, ou simplement des citoyens avec une façon bien à eux de voir les choses.

Mosaïque Montréalaise encourage les individus et les organismes à ajouter leur propre histoire à sa collection. Voici quelques-unes des questions que nous désirons explorer :

• Qu’est-ce qui vous a incité à vivre ici et à être un Montréalais? Si vous travaillez avec un organisme, quand et pourquoi a-t-il été créé?
• Décrivez l’histoire d’une communauté à laquelle vous vous identifiez ou vous contribuez. (Il peut s’agir d’un groupe ethnique, d’une communauté religieuse, d’un groupe culturel, d’une profession, d’un groupe fondé en fonction du sexe ou de l’orientation sexuelle, d’une génération spécifique, etc.)
• Quelle identité ou quelles identités vous ou votre groupe avez développées en vivant et en travaillant ici? Quelles en sont les composantes uniques?
• Quels sont les rapports qui existent entre ces identités? Ont-elles évolué avec le temps?
• De quelle façon contribuez-vous à la communauté — vous, votre organisme ou votre groupe?
• Comment et pourquoi utilisez-vous l’anglais? Quelles autres langues utilisez-vous?

Il n’y a bien sûr aucune mauvaise réponse à ces questions. L’objectif de Mosaïque Montréalaise consiste à exposer la diversité des identités locales et des opinions. Néanmoins, ce lieu se veut respectueux et ouvert au partage.

Que les collaborateurs ne se conforment pas au format traditionnel d’un article est l’un des avantages d’un magazine Web. Nous incluons avec plaisir les poèmes, les photographies, les éléments vidéo et audio ou d’autres moyens d’expression qui aident à raconter vos histoires. Dans le cas de témoignages écrits, le personnel de la rédaction de Mosaïque Montréalaise suggère de ne pas dépasser 1 000 mots. Nous accueillons les textes bilingues.